Comment rénover un escalier en bois ?

19 mars 2018

Un escalier en bois, c’est beau et c’est du solide, certes. Mais tous les 10 à 15 ans, il s’use et il a besoin d’un petit rafraîchissement. Nous allons donc voir comment redonner tout son éclat à un vieil escalier.

 

Préparer le bois (décapage et ponçage)

Avant toute opération de rénovation, il est indispensable de préparer le bois, en mettant votre escalier à nu. Il faut effectivement qu’il soit propre et sain avant d’être travaillé.

Si l’escalier est peint ou vernis, on procède à son décapage à l’aide d’un produit décapant spécial. Dans le cas d’un escalier ciré, on frotte les marches minutieusement avec un chiffon imbibé d’un produit décireur.

Il sera ensuite nécessaire de poncer, surtout lorsqu’on souhaite éclaircir un bois foncé. Le ponçage s’effectue à l’aide de papier de verre ou d’une ponceuse, et s’achève par l’aspiration de la poussière.  

Une fois l’escalier poncé, on s’attaque au nettoyage. On le dépoussière puis on le lessive, à l’aide d’une petite brosse inoffensive pour le bois et d’une solution à base d’eau et de lessive.

 

Réparer un escalier en bois

Avant de rénover un escalier en bois, il faut vérifier son état général. Un escalier trop abîmé nécessitera une réparation en bonne et due forme. Si des éléments de la structure porteuse sont pourris, on les remplace.

Si l’escalier présente des signes d’humidité ou de moisissures, il faudra alors traiter l’infiltration à la source. En cas d’imperfections ou de légères fissures, elles peuvent être comblées avec de l’essence de térébenthine ou de la pâte à bois.  

Un autre défaut fréquent des vieux escaliers en bois, c’est le grincement. Cela signifie qu’il y a un décollement entre la marche et la contremarche. Pour arranger ce défaut, on perce deux trous dans la marche et on les scelle grâce à de la pâte à bois.

 

Vitrifier un escalier en bois

La dernière phase de la rénovation d'un escalier en bois consiste dans la pose de la finition. Pour mettre en valeur l’aspect bois de votre escalier, vous avez le choix entre 3 solutions :

La plupart du temps, on recourt à la vitrification, option la plus simple pour une protection durable du bois, contre les chocs, les tâches, les marques. On peut choisir un vitrificateur brillant, mat ou satiné selon les envies. Cela consiste à appliquer plusieurs couches d’un vernis de protection résistant et solide.

 

Peindre un escalier en bois

Vous pouvez aussi profiter de la rénovation de votre escalier en bois pour lui donner une nouvelle couleur. Une fois que l’escalier est prêt à recevoir la peinture, on peut donc appliquer la couche de préparation qui rendra le bois moins poreux, en débutant par les angles de chaque marche. Le plat des marches et des contremarches sera peint à l’aide d’un rouleau.

Après un temps de séchage, il faudra appliquer une 2e couche. La résistance optimale de la peinture est obtenue après environ 15 jours. Cela dit, il existe désormais des peintures pour escalier qui ne nécessitent qu’une seule couche.

 

Poser un kit de rénovation pour escalier

Si votre escalier est très abîmé, il existe une dernière solution : le kit de rénovation de marches. Ce kit permet de recouvrir l’escalier de bois et de cacher les surfaces endommagées, sans avoir besoin de le remplacer intégralement.

Le kit de rénovation est proposé dans plusieurs couleurs : chêne clair, chêne blanchi, chêne de Parme, wengé, titane, hêtre. Il suffit simplement de coller les marches et les contremarches du kit sur celles existantes et tout est bon.


Vous avez un projet de rénovation d’escalier en bois près de Savigny-sur-Orge ? Votre courtier de la Maison des Travaux vous met en relation avec des artisans compétents et fiables.

Nos derniers conseils et infos

Garde-corps en bois extérieur

Le garde-corps dans tous ses états !

Le garde-corps assure la protection des personnes contre les risques de chutes, mais il peut aussi...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER