Vous devez installer ou rénover une salle de bains chez vous à Viry-Châtillon ou Athis-Mons ? Vous souhaitez ajouter ou changer des interrupteurs, ou créer de nouveaux branchements dans la pièce ? Sachez que l’installation électrique d’une salle de bains est régie par la norme NF C 15-100, qui édicte des consignes de sécurité précises.

La NF C 15-100, norme pour la salle de bains

Dans la maison, certaines pièces sont plus exposées aux risques que d’autres. Et c’est surtout le cas de la salle de bains, où l’eau et l’électricité ne sont pas très copines.

Il faut donc que les installations électriques d'une salle de bains soient parfaitement étanches, et reliées à la terre par une liaison équipotentielle afin d'éviter les risques d’électrisation. D’autre part, on ne peut pas y mettre n’importe quoi et n’importe où.

C’est pour assurer une sécurité maximale que la norme NF C 15-100 a été mise en place. Avant toute intervention sur le réseau électrique de la salle de bains, il est important de prendre connaissance de cette norme.

Les 3 volumes de sécurité de la salle de bains

La norme NF C 15-100 distingue 3 volumes différents, qui représentent des zones précises de la salle de bains et correspondent à un niveau d’exposition : les volumes 0, 1 et 2. Cette norme indique donc quels équipements électriques peuvent être installés ou non dans chacun de ces volumes.

Il existait auparavant un volume 3, qui a été supprimé suite à un amendement en 2015, en vue d’une simplification de la norme. Désormais, le reste de la salle de bains est considéré comme “hors volume”.

Le volume 0 correspond à la zone de réception d’eau directe, soit le bac de douche et/ou la baignoire. Le volume 1 englobe la zone de projection d’eau. Elle est délimitée par les bords du receveur et par une hauteur de 2,25 m. Enfin, le volume 2 correspond à la zone de sécurité autour du receveur, soit à une distance de 60 cm du volume 1.

Quelles installations électriques et où ?

Dans le volume 0, il est recommandé de ne rien installer. Mais il est possible, en cas d’obligation d’ordre pratique, d’y placer des prises de courant dotées d’un indice de protection à l’humidité IPX7 (un des plus élevés, soit pour la protection contre les effets de l’immersion temporaire).

Dans le volume 1, sont autorisés :

  • des appareils d’éclairage
  • des interrupteurs TBTS (Très Basse Tension) 12V
  • un chauffe-eau électrique

Si ces installations sont bien sûr admises dans le volume 2, il est aussi possible d’y mettre un appareil de chauffage de classe II. Dans les volumes 1 et 2, les équipements doivent afficher une protection d’indice IPX4 (protection contre les projections d’eau) ou IPX5 (protection contre les jets d’eau).

Si vous souhaitez équiper votre salle de bains d’une machine à laver et/ou d’un sèche-linge, vous pouvez les placer hors volume. Effectivement, ils ne sont pas autorisés en volume 1 et 2.


Besoin de remettre aux normes les installations électriques de votre salle de bains à Paray-Vieille-Poste ou Grigny ? Faites appel au courtier de la Maison des Travaux de Savigny-sur-Orge qui vous mettra en relation avec des artisans en électricité près de chez vous.